“rien ne remplace la connaissance”

 

En tant que Safety Management Specialist, je suis en seconde ligne pour garantir que nos prestations soient à la fois légales et sûres (la première ligne étant constituée par les instructeurs et managers). En d’autres termes, mon rôle comporte principalement deux aspects. Le premier est de s’assurer que nos opérations soient à la fois conformes à nos politiques, processus et procédures, ainsi qu’aux lois et règlements en application dans les pays où nous sommes actifs. Le second aspect concerne les systèmes de management mis en place par EuroUSC pour s’assurer que nous réduisons les risques opérationnels à un niveau le plus faible possible. 

 

Dans ce milieu vous n’êtes jamais à court de défis. C’est un secteur à la fois débordant d’énergie et très rude, mais qui a malgré tout une composante ‘fun’. Les drones militaires ont peut-être déjà tout fait et battus tous les records depuis longtemps, mais il reste néanmoins encore beaucoup de pages blanches à écrire dans le domaine des drones civils ! Toute une nouvelle industrie se structure et se développe actuellement, c’est une époque vraiment enthousiasmante.  

 

Tout tourne autour des gens incroyables que vous cotoyez. Les machines peuvent faire des choses surprenantes, les missions peuvent parfois être exceptionnelles, mais c’est l’aspect humain qui donne toute la consistence. Un tas d’anecdotes viennent à l’esprit, c’est difficile d’en choisir une qui puisse traduire fidèlement cette expérience en quelques phrase. J’ajouterai juste que nous sommes de gens sérieux réalisant un boulot sérieux sans se prendre trop au sérieux.

 

Il y a une quantité impressionnante de connaissance et de savoir-faire dans la salle de cours, et les instructeurs sont vraiment des passionnés. Les curieux et les candidats télépilotes ne doivent manquer ça pour rien au monde ! Indépendamment des compétences personnelles, de l’expérience et du matériel utilisé, voler restera toujours une activité complexe et risquée qui se finit parfois mal. Dans l’écrasante majorité des incidents, le télépilote ou l’équipage ne savait pas réellement ce qu’il faisait ni comment ça allait se terminer. Une de mes citations préférées est: “rien ne remplace la connaissance”. Donc mon conseil serait de non seulement participer à une atelier (parce que ça couvrira les éléments essentiels à apprendre), mais aussi de constamment rafraîchir et développer ses propres connaissances.

 

Et bien tout le buzz actuel sur les drones pourrait laisser penser qu’il s’agit une invention récente, alors que les premiers aéronefs téléguidés remontent à la première guerre mondiale. C’est un secteur en développement depuis un siècle ! Initialement utilisés comme avion-torpilles ou comme leurres, les drones (qui étaient aussi grands que les avions de l’époque) servirent aussi de cibles pour entraîner les artilleurs à la lutte anti-aérienne. L’Histoire nous a d'ailleurs laissé quelques épisodes cocasses de séances d’entraînement complètement ratées où personne ne réussit à abattre ni même toucher le drone, malgré des heures de tirs nourris.

Qualified Entity 

ILT-Recognition: NL-ASRPAS-359 en NL-RTF-502

© 2019 by EuroUSC-Benelux BV
 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

Dutch office: 

Ericssonstraat 2

5121 ML Rijen

Nederland

Tel: +31 85 208 2923 (11:00-13:30 and 14:00-17:30)

Email: admin@eurousc.aero

KvK: 61906085

BTW: NL854541962B01

IBAN: NL09ABNA0558433472

BIC: ABNANL2A

MEMBER

1024px-Europese_Commissie_logo_NL.svg.pn
EASA_Logo.png
EAQE Logo.png
droneport-200x200.png
EUKA_logo_2019.jpg

Belgium office:

Steenweg naar Halle 282

1652 Alsemberg

België

Tel: +32 78 48 05 01 (11:00-13:30 and 14:00-17:30)       

Email: admin@eurousc.aero

BTW BE0738.888.491

IBAN: BE54 0018 7868 6397

BIC: GEBABEBB